Es-tu une fille colorée dans ta tête ?

EB-conseil-en-image-es-tu-une-fille-colorée-dans-ta-tete-paris-photo-par-le-studio-au-fond-du-jardin

Es-tu une fille colorée dans ta tête ?

Un des principaux problèmes que je rencontre lorsque je travaille avec une personne, c’est la difficulté à être consciente de ce qu’elle souhaite véhiculer à travers son apparence.
Or, la meilleure façon de véhiculer ce qu’on veut dans la vie, c’est de savoir ce qu’on veut véhiculer veut dans la vie. La réponse est enfermée en chaque personne sauf que tout ce que nous ne cultivons pas de manière régulière finit par s’éteindre et s’enterrer en nous. Je prends l’exemple de nos compétences professionnelles. Lorsque nous les exerçons au quotidien, nous sommes conscientes de celle-ci et nous sommes confiantes dans notre travail. Il en est de même pour notre image. Il se peut que depuis toute petite, tu n’as pas forcément appris à te mettre en valeur ou tu n’as pas encore reconnu ce qui te correspond. En grandissant, tu n’as pas laissé exprimer tes goûts à travers ton apparence. À l’âge adulte, tu as une petite idée de ce qui te correspond, mais tu n’arrives pas à avoir confiance en ton image.

Lorsque je coache une personne, nous travaillons ensemble les 6 aspects de son image qui sont les couleurs, la forme des vêtements, les matières, les couleurs, les accessoires, le maquillage et la coiffure.
Étant donné que chaque personne est unique, il va y avoir un aspect sur les 6 qui va être plus parlant chez une personne. Cela veut simplement dire que cet aspect est considéré comme le plus important pour la personne.
C’est aussi cet aspect qu’il va falloir le plus mettre en avant, si le contexte le permet, afin de combler un besoin intérieur.

Pour te donner un exemple concret, en travaillant avec une cliente récemment, lors de notre premier entretien, elle a su déterminer ses mots-clés assez rapidement, mais elle ne savait pas comment les exprimer à travers ses différentes tenues.
Je lui pose des questions sur son passé et elle se souvient s’être sentie féminine avant son mariage. Dans la plupart des situations qu’elle me décrivait, elle portait de la couleur. La période après mariage a changé la donne pour elle. Ses priorités n’étaient plus les mêmes et peu à peu, elle s’est laissée aller au niveau de son image.
Autre étape lors de la création de son cahier de style, qui exprime par des visuels comment elle traduit son mot-clé, sa féminité. Et cela nous a confirmé ce que nous avions vu précédemment car dans tous les visuels qu’elle a sélectionnés, on peut y voir des tenues de couleurs.
Je lui ai dit : « Tu es une femme colorée, le mal-être que tu ressens actuellement se situe à ce niveau. Tu éteins ta personnalité en portant des vêtements sombres ». Son intérieur est coloré mais elle habille l’extérieur par des couleurs qui ne lui correspondent pas. C’est la raison pour laquelle elle a fini par perdre confiance en son image.

Les raisons peuvent sembler légitimes lorsqu’on a d’autres priorités dans la vie, mais les besoins de notre être profond ne mentent pas. Elle a su simplement être à l’écoute de son corps, mais aussi des remarques de son époux qui commençait à lui faire comprendre qu’elle se laissait aller au niveau de son apparence.

Être à l’écoute de son corps est important, car celui-ci communique des informations sur notre état intérieur. L’image est un atout que nous avons tous. Je recommande d’être équilibrée et cultiver ses richesses intellectuelles, morales, humaines ou spirituelles sans oublier son l’image.

Sens-tu que ton image intérieure est en décalage avec l’extérieur ? Quel aspect de ton image parmi ceux cités ci-dessus est plus parlant chez toi ? Une fois que tu le sais, fais en sorte de combler ce besoin. En le faisant, tu crédites ton capital confiance.

 

Crédit photo : Le studio au fond du jardin.