Dévoiler son histoire pour découvrir sa vocation, son message, sa marque et soi-même. C’est aussi la clé de l’estime de soi

Dévoiler son histoire pour découvrir sa vocation, son message, sa marque et soi-même. C’est aussi la clé de l’estime de soi.

Dévoiler son histoire pour découvrir sa vocation, son message, sa marque et soi-même. C’est aussi la clé de l’estime de soi

As-tu déjà ressenti ce sentiment de frustration lorsque tu constates un décalage entre le toi authentique et le toi prétendu ? Tu sais, cette petite voix intérieure qui te dit « J’ai toujours voulu être… Et d’ailleurs je reconnais que j’ai du talent dans ce domaine », mais tout de suite la voix saboteuse vient apporter des arguments contraires à cette pensée pour l’empêcher de prendre vie.
Bref, elle passe son temps à juger, critiquer, semer le doute dans notre esprit, et semer la peur également.

Une belle citation de Martin Luther-King nous rappelle l’importance de croire en ses rêves et en soi : « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement. »

On pourrait croire qu’il est plus facile de s’aimer et d’avoir confiance en soi quand tout le monde t’aime, t’encourage et te flatte, mais qu’en est-il si ça s’arrête ? Est-ce une confiance conditionnelle ou inconditionnelle ? Que se passe-t-il lorsque à l’inverse, tu n’as pas confiance en toi car tu ne reçois pas beaucoup d’encouragement, de paroles valorisantes et que depuis toute petite, tu souffres d’une carence émotionnelle qui n’a pas été comblée par tes parents ? Est-ce qu’il te sera facile de te réaliser sur le plan professionnel ou autre et d’être heureuse ? Ou espères-tu que les autres te tendront la main et te diront combien tu es belle, compétente, sympathique et tu as un physique de rêve…
Bref que tu es digne d’être aimée. Je crois que tu risques d’attendre longtemps ! Le problème est à prendre à l’envers. La toute première personne dont tu dois espérer l’estime, c’est toi. Oui, c’est à toi de la reconnaître pour avancer avec une image confiante dans tout ce que tu entreprendras.

Marc 9v23 : tout est possible à celui qui croit. Et bien laisse-moi te raconter mon histoire…

Mon histoire

Tout a commencé par une prise de conscience de mon mal-être intérieur, car je ressentais ce décalage entre ce que j’aspirais à être et comment je me voyais. J’avais principalement besoin de savoir pourquoi j’étais faite. Je recherchais ce que la Bible décrit tel un trésor pour l’homme : Proverbes 12v27 : le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité.

J’avais surtout besoin de me sentir utile pour d’autres personnes. J’ai pensé à mon enfance, mes rêves, ce que je sais faire naturellement et que j’aime. D’ailleurs, petite parenthèse, la solitude est un bienfait énorme pour apprendre à s’écouter. Esaïe 30v 15: C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force.

C’est le manque de connaissance sur nous-mêmes qui peut nous pousser à devenir quelqu’un d’autre. Mais tant que nous respirons le véritable être combattra le nous prétendu.   Alors, j’ai fait une chose simple, j’ai demandé à Dieu, puisqu’il m’invite à le faire (Matthieu 7v7) , qui je suis ? Pourquoi je suis faite ?

Après cette période de réflexion sur mon passé, mon expérience à Londres, le métier de conseillère en image devenait évident à mes yeux. En 2015, je passe mon certificat et je commence à m’entraîner auprès de femmes entrepreneurs, et là, surprise ! Je rencontre des femmes courageuses et compétentes dans leurs domaines, qui œuvrent pour honorer leurs rêves, mais qui, tout comme moi, sont freinées dans leur projets à cause d’une image qui ne leur correspond pas ou plus.
À l’origine de mon mal-être intérieur qui me rattrapait des années plus tard lorsque je découvrais le métier qui me convenait, il y a un manque d’amour parental. Pas que mes parents ne m’aimaient pas. Au contraire, ils m’ont aimé en fonction de leur langage d’amour. Le hic, c’est qu’ils n’ont pas compris le mien pour le combler d’une manière que j’aurais pu comprendre, par exemple en ayant des paroles valorisantes (Si tu veux connaître ton ou tes langages de l’amour, je te recommande ce livre : Les langages de l’amour). C’est ce qui a créé en moi une carence affective. Un filtre à travers lequel je voyais la vie et surtout les fondations sur lesquelles s’est construite ma vie. Plus tard les échecs et les relations toxiques viendront renforcer ce sentiment de rejet et d’insécurité.

Les croyances sur nous-mêmes sont issues de notre éducation, notre culture, environnement et notre histoire personnelle.

Les croyances liées à mon image m’empêchaient d’accomplir mes rêves, elles me limitaient, j’étais déconnectée de ma force de vie et je laissais trop de place au règne du « Je n’ose pas ».

J’ai décidé de prendre le temps de travailler mon image intérieure pour être en phase avec ma vérité d’être et mes projets.

Ma vocation

Je me souviens, au début de mon expérience entrepreneuriale, je ressentais dans mon cœur que je devais faire des photos de look, mais je ressentais également de la peur, due sûrement aux complexes physiques qui se trouvaient dans ma tête. J’avais aussi peur d’être jugée, je me comparais à celles qui m’inspiraient dans mon domaine, et au final tous ces doutes et ces peurs se sont estompés à chaque fois que je les affrontais. Chaque séance photo était une victoire.

Pour apprendre à m’aimer et à retrouver confiance en moi, il fallait que je sache ce que je devais accepter dans un premier temps ; ensuite, j’ai appris à regarder ce que je devais accepter. La méditation de la Bible a été une des clés qui m’a apporté la paix intérieure. Je me suis calquée à ce que Dieu dit que je suis, lorsqu’un homme accepte Jésus Christ comme sauveur et Seigneur dans sa vie pour faire taire les croyances de mes expériences passées.
J’ai commencé à lire des livres sur le développement personnel et à être dans une optique où je donne un sens à mon image en phase avec ma vérité d’être et mes projets de vie. Cette image qui se construit en moi, je l’ai choisie, elle ne m’a pas été imposée par d’autres, par l’immaturité de mon cerveau d’enfant ou par les influences extérieures. Je laisse émerger ce qui se trouve dans mon cœur et je le traduis à travers mon image extérieure.

Trouver le métier de mes rêves, c’est top ! Mais ce qui détermine comment ? Pourquoi ? Et pour qui je le fais ? C’est mon histoire. Je considère que mon passé a été ma période de formation pour un temps comme celui-ci. Les femmes veulent entreprendre et être en harmonie avec elles-mêmes et leurs valeurs. Mais qu’est-ce qui les retient? Souvent les croyances liées à l’histoire personnelle. Mon histoire n’a peut-être pas commencé comme je l’aurais voulu, mais aujourd’hui, elle m’aide à comprendre ces femmes qui vivent un mal-être intérieur et qui souhaitent se réconcilier avec leur image et accomplir leurs projets.

D’ailleurs, comment aurais-je pu les comprendre sans avoir vécu ce qu’elles vivent.
Durant cette année, les témoignages de mes clientes se rejoignent. En appliquant les conseils sur leur image extérieure, cela a entraîné une résonance à l’intérieur d’elles-mêmes, qui les a libérées d’une croyance négative.

Mon message

L’image n’est pas superficielle. Il est important de la réhabiliter car elle parle de nous et dit qui nous sommes. Alors lorsque tu portes une tenue qui ne correspond pas à ce que tu es à l’intérieur , c’est comme si tu portais un corps étranger. Il est important de présenter une image la plus en adéquation possible avec ta vérité d’être intérieur, pour consolider ce lien fondamental entre l’être et le paraître.

 

La clé de l’estime de soi

Le passé est passé, lorsqu’on décide d’atteindre l’image qu’on visualise à l’intérieur de nous, on va faire face à nos blessures émotionnelles, c’est une étape importante pour créditer son capital confiance. On se sent légère et libre d’exprimer son message, sa personnalité, ses projets en lien avec ses valeurs. C’est pourquoi en cette rentrée, j’ai pris la décision d’affiner mon offre pour accompagner désormais uniquement les femmes entrepreneures à construire leur signature visuelle. Car je considère que ton image et ton projet méritent d’être valorisés.

Si tu souhaites donner un sens à ton image en visualisant l’image que tu souhaites atteindre, découvrir le modèle intérieur et extérieur de ce que tu souhaites véhiculer et marcher dans l’affirmation de soi, sache que tu es au bon endroit. L’offre actuelle, Entreprendre avec style, va prochainement disparaître pour laisser place à un programme plus complet qui débutera en 2019.

En attendant si tu souhaites faire un point sur ton image et te préparer pour 2019, je suis à ta disposition pour un rendez-vous en one to one : rencontrons-nous.